Un constructeur

automobile inspiré

« Je m'intéresse de près, à titre personnel, à la marque Austro Daimler, où mon grand-père a fait un travail extraordinaire au début de sa carrière. »
Ernst Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche
Ferdinand Porsche
a marqué la course
automobile comme personne

En 1886, alors que Ferdinand Porsche est âgé de tout juste 11 ans, l’électricité arrive dans sa ville natale de Maffersdorf, en Bohême.

Initialement destiné à suivre un apprentissage de plombier selon les souhaits de son père, le jeune garçon est fasciné par l’innovation et en apprend suffisamment par lui-même pour équiper la maison de ses parents d’une sonnette électrique, poser des câbles et installer un système d’éclairage électrique.

À l’âge de 18 ans, il part pour Vienne pour suivre un apprentissage auprès de VEAG, une compagnie d’électricité respectée. C’est là qu’il rencontre le carrossier Ludwig Lohner, qui a contacté l’employeur de Ferdinand Porsche afin qu’il l’aide dans sa quête pour construire une voiture électrique. En 1899, Ferdinand Porsche rejoint la société Lohner-Werke, où il construit le premier véhicule à traction intégrale hybride au monde, la Lohner-Porsche.

En 1905, Ferdinand Porsche déménage à Wiener Neustadt et rejoint l’usine Austro-Daimler, récemment modernisée, où il supervise la production des toutes premières voitures de sport au monde.

Après la première guerre mondiale, Ferdinand Porsche continue de remporter de nombreux succès avec ses voitures de course. En 1922, ses voitures remportent 51 des 52 courses où elles prennent le départ.  Après différents séjours dans de nombreuses usines dont Daimler-Benz et Steyr, il fonde finalement sa propre société de développement à Stuttgart.

Dès lors, Ferdinand Porsche et son équipe sont non seulement chargés de concevoir la légendaire Auto-Union-Grand-Prix, mais aussi la Volkswagen, ou voiture du peuple. Ferdinand Porsche a été sans conteste l’un des meilleurs concepteurs automobiles de son époque.